Forum equitation

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le Syndrome Du Headshaking  (Lu 5255 fois)

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« le: avril 03, 2010, 06:01:05 pm »

 Voilà, j'en avais assez de me sentir isolée face à ce problème. Mon poney OwenBoy est atteint depuis 3 ans et ce n'est pas tous les jours facile.
Je viens donc de créer un forum pour essayer d'aider d'autres propriétaires de chevaux dans le même cas que moi.

Je vais essayer de rassembler le plus d'informations possible sur le problème.


Essayez d'en parler autour de vous si vous connaissez des chevaux atteints.

Désolé pas de lien forum
IP archivée

Forum equitation

Le Syndrome Du Headshaking
« le: avril 03, 2010, 06:01:05 pm »

Magali

  • Super Saboteurnaute
  • *****
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 9246
    • Voir le profil
    • http://ranch.roping.googlepages.com/home
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #1 le: avril 04, 2010, 08:22:32 am »

 J'ai vu plusieurs chevaux atteints en clinique oui...
C'est galère mais je ne peux pas te laisser poster une adresse d'un autre forum c'est contraire au réglement...
Il est possible toutefois d'en parler sur ce post si tu souhaites l'animer avec tes connaissances...
IP archivée
Kum Kum Mania :p

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #2 le: avril 04, 2010, 10:55:41 am »

 Je trouve ça dommage... Il n'y a aucun endroit où l'on puisse mettre des liens ? Je n'en ai pas vu en survolant le forum ?

Bon, si ça vous intéresse de toute façon ou si vous avez un doute sur le comportement de votre cheval, le forum devrait être facile à trouver dès qu'il sera référencé, d'ici quelques jours.
Son nom : Syndrome du Headshaking chez le Cheval

Je rajouterai un petit topo ici par la suite, je suis en pleine traduction d'un article intéressant...  :blush:  
IP archivée

mhb

  • Sabot de Bronze
  • ***
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 926
    • Voir le profil
    • http://www.libellule-info.fr
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #3 le: avril 04, 2010, 11:48:26 am »

 tu peux mettre le lien vers ton forum dans ton profil ^^
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #4 le: avril 04, 2010, 04:01:57 pm »

 Merci, c'est vrai que je n'y avais même pas pensé !  :blush:
C'est ça d'être blonde !  :lol:  
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #5 le: avril 06, 2010, 12:02:27 pm »

 Voici un petit topo comme promis pour mieux comprendre le problème. ;)


Explication des termes
Tout d'abord, ne jamais oublier que nous parlons d'un syndrome et non d'une maladie. Définition d'un syndrome :
Citer
Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies,
ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la norme pas nécessairement pathologiques.
Wikipedia
Traduction de "headshaking" : Secouage de tête (parfois appelé à tort, tic à l'encensement, mais ça n'a rien d'une stéréotypie en réalité).


Des causes multiples
Donc lorsqu'on parle de headshaking, on ne parle que de l'expression de la douleur du cheval. Cette souffrance peut-être causée par de nombreuses pathologies, aussi diverses que variées. Voici une liste non exhaustive :
Citer
la photophobie ; la névralgie faciale (atteinte du nerf de la sensibilité faciale, le nerf trijumeaux) ; la douleur neuropathique (douleur générée par un nerf blessé sans qu’il y ait stimulus douloureux) ; l’irritation nasale superficielle ou profonde pouvant être causée par une augmentation d’écoulement par le conduit lacrymal, une urticaire cholinergique (réponse cutanée inadaptée à la stimulation cholinergique des glandes sudoripares) ou une anaphylaxie induite par l’exercice ; l’irritation cutanée due aux mites ou aux piqûres de moucheron ; les allergies au pollen ; les otites et désordres de l’oreille moyenne ; les mites d’oreille ; la rhinite ; l’ostéite dentaire péri-apicale ; la mycose des poches gutturales ; la myeloencéphalite à protozoaire équine (EPM) ; les problèmes de comportement ; etc.
cheval-hebdo.com
J'y ajouterai les problèmes de matériel non adapté (mors, mais aussi selle ou enrênements) ou de mauvaise équitation. La douleur première n'est pas forcément localisée à la tête !


L'expression du headshaking
Le headshaking s'exprime par de violents mouvements de tête totalement incontrôlés (ce que j'appelle des crises de headshaking) et souvent par un frottage excessif du bout du nez sur toute surface à disposition (sol, mur, barrière, antérieur du cheval...). Le grattage paraît beaucoup soulager le cheval.
On a l'impression que le cheval se prend des "décharges électriques" et il paraît aussi surpris que nous par son comportement.
Le headshaking est aggravé par l'énervement/l'excitation, par l'effort physique, par la lumière vive, par le vent/la pluie...
Citer
Conseils :
Gronder un cheval qui "shake" ne sert donc à rien, il vous regardera avec des yeux ronds et innocents.
Essayez autant que possible de vous tenir éloigné de sa tête, voire de ses antérieurs (certains les jettent en avant pour frotter leur tête), vous risquez fort de prendre un mauvais coup. (Testé pour vous : un bon coup de nez dans l'estomac. :silent: )
Il y a plusieurs stades de headshaking : du cheval qui balance juste la tête ou le bout du nez jusqu'au cheval qui envoie tête et encolure (voire les antérieurs) en tout sens de façon désordonné. De même, certains réagissent uniquement au travail et d'autres "shakent" au champ en liberté.

Le diagnostic
En premier lieu, on conseille pour vérifier le diagnostic des choses simples à mettre en oeuvre :
- faire monter son cheval par quelqu'un d'autre
- vérifier que le matériel est parfaitement adapté
- faire travailler le cheval à pied

Lorsque le problème ne se produit que lorsque le cheval est monté, l'emploi d'un "nose-net" (en français filet de nez, petit morceau de nylon tissé à fixer sur la muserolle et reposant sur tout le bout du nez) peut avoir un effet calmant très efficace.

Citer
Attention !
Un suivi régulier du cheval par un dentiste, un maréchal-ferrant et un ostheopathe sont fortement conseillés pour éliminer tout souci à ce niveau.
Le headshaking contrairement à un problème comportemental apparaîtra soudainement et face à n'importe quelle personne. Personne ne connaît votre cheval mieux que vous, si vous considérez qu'il n'est pas dans son état normal, faites-vous confiance !

Soins et traitements
Lorsqu'on arrive finalement à trouver la cause du headshaking (ce qui reste rare et compliqué), il n'existe pas forcément de traitement efficace pour soigner le cheval.
Toutefois, on peut soulager son cheval par le port d'un masque (pour le protéger de la lumière), par l'utilisation d'un nose-net au travail (pour son effet calmant), en le changeant d'environnement (pour le cas d'une cause allergique), par des manipulations régulières d'ostheopathie (pour aider ses cervicales durement sollicitées)...
Certains compléments alimentaires paraissent avoir un résultat satisfaisant sur les crises.

Ce petit récapitulatif est basé sur ma propre expérience et sur mes lectures sur internet.


Et une petite video pour comprendre l'ampleur du problème.
http://www.dailymotion.com/video/xcuaga_headshaking-owenboy-2010_animals' target='_blank'>http://www.dailymotion.com/video/xcuaga_he...oy-2010_animals
IP archivée

Ava

  • Sabot d'Or
  • *****
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2198
    • Voir le profil
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #6 le: avril 06, 2010, 12:38:59 pm »

 On en a 2 aux écuries où je suis et je dois dire que je suis bien contente de pas être confrontée au problème...

Un n'a besoin que du "nose net" au travail en cas de forte luminosité il me semble...

Quant à l'autre, ça a l'air plus gave puisqu'il ne peut pas être mis au paddock ou travaillé la journée s'il fait trop clair...  Du coup il passe sa vie au box et sa proprio vient s'en occuper super tot le matin ou super tard le soir... Tu parles d'une galère, pauvres d'eux...
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #7 le: avril 06, 2010, 01:29:31 pm »

Citation de: "Ava"
Quant à l'autre, ça a l'air plus gave puisqu'il ne peut pas être mis au paddock ou travaillé la journée s'il fait trop clair...  Du coup il passe sa vie au box et sa proprio vient s'en occuper super tot le matin ou super tard le soir... Tu parles d'une galère, pauvres d'eux...
Mon cheval en est à ce stade depuis le début du printemps.
Par contre, aucun box n'est assez sombre où il est en pension, pour le soulager...  :wacko:  :crying:  
IP archivée

mimiesouris

  • Super Saboteurnaute
  • *****
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 11186
    • Voir le profil
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #8 le: avril 06, 2010, 01:43:37 pm »

 et une pension avec des paddocks en forêt donc bien ombragés, ça pourrai être suffisant ou pas? parceque en boxe, nerveusement ça doit dur pour eux, avec ce syndrome en plus...il n'existe rien pour les soulager?
IP archivée

cyrene11111

  • Super Saboteurnaute
  • *****
  • Karma: +2/-0
  • En ligne En ligne
  • Messages: 17177
    • Voir le profil
    • http://cheval.nature.sy.free.fr/topic/index.html
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #9 le: avril 06, 2010, 02:15:03 pm »

 Il y a des "stades" dans l'évolution de ce syndrome ?
cela commence t il par des mouvements de tete peu rares pour s'accentuer les années d'aprés , ou alors les chevaux ont il de suite des comportements fortement marqués ?
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #10 le: avril 06, 2010, 05:33:00 pm »

 Je ne répondrai pas en général, mais plus dans le cas que je connais, celui de mon cheval...

Ce n'est pas vraiment le soleil qui le dérange, mais la luminosité. Il peut y avoir une luminosité assez forte, même si le ciel est gris. Donc, ce n'est pas l'ombre des arbres qui pourront l'aider je pense.
En plus, on l'a mis au box trois jours après le passage de la kiné, pour qu'il ne fasse pas le fou. Le dernier jour, il était en crise et pourtant il était à l'ombre !  :wacko:

Oui, je pense qu'il y a des stades dans ce syndrome.
Au début, il était en crise, les jours de grand soleil et au travail monté. A l'attache, ça allait par exemple, il était "normal".
Aujourd'hui, il est en crise au champ (en fait, tout le temps en ce moment).  :crying:
Mais on ne sait pas trop comment évolue le syndrome dans le temps.

Pour l'intensité des mouvements, certains chevaux ne "shakent" que monté et un "filet de nez" les calment. D'autres comme le mien, ont du mal à se laisser passer le licol tellement il secoue la tête...  :crying:

Mais pour moi, même des petits coups de tête, s'ils ne sont pas justifiés,sont à prendre en considération, surtout s'il apparaissent soudainement ou uniquement au travail. C'est peut-être à cause d'une douleur ou d'une gêne...
Peut-être le mors ou la selle gêne le cheval ? Ou a-t-il mal au dos ?

J'espère que ça répond à vos questions.
IP archivée

cyrene11111

  • Super Saboteurnaute
  • *****
  • Karma: +2/-0
  • En ligne En ligne
  • Messages: 17177
    • Voir le profil
    • http://cheval.nature.sy.free.fr/topic/index.html
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #11 le: avril 06, 2010, 05:51:38 pm »

 Ton post est assez "flipant" car des chevaux qui secouent la tête on en connait tous ...
Comment faire la différence entre un véritable syndrome et des mouvements volontaires caractériels ???
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #12 le: avril 06, 2010, 07:13:57 pm »

 J'imagine et ce n'est pas le but, bien sûr.  :):

Moi aussi, quand j'y ai repensé ça m'a rappelé un cheval de mon ancien club.
D'ailleurs, lui pour le coup, c'était sans doute ça.  :lunette:

Le but n'est pas de rendre tout le monde paranoïaque. Mais de dire que certains chevaux secouent la tête, et que c'est un vrai problème médical pas un problème de comportement.
Après, un cheval peut vite être dérangé : mors/mains trop dures, selle pas adaptée, mal au dos/dents...
Donc, il y a peut-être plus de chevaux atteints qu'on en le pense, surtout que les causes sont multiples.  :wacko:  
IP archivée

cyrene11111

  • Super Saboteurnaute
  • *****
  • Karma: +2/-0
  • En ligne En ligne
  • Messages: 17177
    • Voir le profil
    • http://cheval.nature.sy.free.fr/topic/index.html
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #13 le: avril 06, 2010, 08:06:32 pm »

 oui c'est bête qu'il n'y ait pas un exam véto qui puisse dire avec certitude si c'est du headshaking ou non.
Car on "engueule " peut etre des chevaux pensant qu'ils sont simplement chiants alors qu'ils ont un probleme plus profonbd
IP archivée

Pionpion

  • Sabot
  • Karma: +0/-0
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 51
    • Voir le profil
    • http://headshaking-cheval.forumsactifs.net/
Le Syndrome Du Headshaking
« Réponse #14 le: avril 07, 2010, 09:33:34 am »

 Lors que c'est ton cheval et que tu le connais bien, tu n'as aucun doute.
Pour le mien, j'ai mis une semaine pour me rendre compte que quelque chose n'allait pas. Et ça ne faisait qu'un an que je l'avais.

Et puis, tu as aussi d'autres signes, attends, j'ai traduit un truc intéressant à ce sujet :
Citer
Signe principal :
- Mouvement de tête vertical, soudain et apparemment involontaire, quand le cheval est monté.

Cela peut varier d'un petit hochement léger à un énorme mouvement vertical de la tête et l'encolure.

Autres signes importants :
- Headshaking horizontal ou rotatif
- Agitation comme si une guêpe était autour de son nez
- Hochement du nez ou retroussement de la lèvre
- Mouchage excessif (semblable à des éternuements)
- Frottement excessif du nez alors qu'il est monté (sur la jambe du cavalier, sur son propre antérieur, sur une barrière, ou même sur le sol).
- Lancer de l'antérieur, souvent en direction de son nez

Signes supplémentaires
D'autres signes moins communs que l'on peut aussi observer :
- Attitude de se protéger la tête ou le nez, par exemple, en plaçant le museau dans la queue du leader, dans l'eau, dans de la végétation dense ou contre un mur
- Yeux et nez inflammés et humides
- Naseaux pincés
- Gonflement ou dépilation du chanfrein (la peau abîmée et l'inflammation peuvent aussi être dûes au grattage excessif)
- Hypersensibilité général de la zone de la tête
Traduction d'un article de Katy Taylor, Université de Lincoln (UK)
IP archivée